Allo DocteurSlider

L’ostéoporose peut engendrer des conséquences graves

L’ostéoporose est une maladie commune qui peut avoir des conséquences graves sans un traitement approprié et les précautions adéquates. C’est ce qu’a fait ressortir le Dr Sutej Jugessur, chirurgienorthopédiste à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo lors de l’émission Allô docteur de Radio Plus.

L’ostéoporose est une réduction de la masse osseuse qui rend la structure de l’os plus poreuse. Ce qui augmente le risque de fracture. Cette maladie est commune et touche davantage les femmes à partir de l’âge de la ménopause. C’est ce qu’a soutenu le Dr Sutej Jugessur, chirurgienorthopédiste à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il était l’invité de Caroline et de Jean-Marie lors de l’émission Allô docteur de Radio Plus. « L’ostéoporose affecte trois à quatre fois plus les femmes que les hommes en raison du changement hormonal qui survient lors de la ménopause », a expliqué le spécialiste. La maladie survient chez les hommes à partir de l’âge de 75 ans.

Cette maladie comporte aussi d’autres facteurs de risque, comme l’hérédité. « Il y a une grande probabilité qu’un enfant soit atteint de l’ostéoporose si ses parents ont eu la maladie. Cela peut se développer vers l’âge de 50 ou 60 ans », a-t-il souligné. Le médecin a aussi expliqué que les femmes qui font leur ménopause de manière précoce, qui subissent une hystérectomie, qui ont des pathologies au niveau des ovaires ou de l’utérus ont un plus grand risque d’avoir l’ostéoporose. Une mauvaise alimentation avec une carence en calcium et de vitamine D ainsi que l’abus d’alcool et le tabagisme peuvent aussi affecter les os, selon lui. Ajouté à cela, il y a aussi la prise de certains médicaments à base de cortisone ou les antiépileptiques, les diurétiques. Cette maladie affecte ceux également qui souffrent du cancer et ceux atteints du rhumatisme.

L’ostéoporose est considérée comme une maladie silencieuse, a souligné le chirurgien-orthopédiste. La densité osseuse peut ainsi diminuer progressivement sans signes apparents et la maladie être découverte de manière fortuite. Selon le Dr Jugessur, c’est souvent quand le capital osseux a déjà diminué par 30 à 40 % que certains symptômes peuvent apparaître comme des douleurs au niveau des membres supérieurs ou inférieurs de la colonne vertébrale. Mais dans la plupart des cas, c’est à la suite d’une fracture après une chute banale que la maladie est décelée. Cela, à la suite des examens médicaux ou une radiographie, par exemple.

 

ostéoporose conséquences graves
Dr Sutej Jugessur, chirurgienorthopédiste à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo

Il y a des analyses de sang qui sont également effectuées, mais ce sont les analyses de vitamine D3, calcium et d’urine qui vont aussi confirmer le diagnostic de l’ostéoporose. Mais c’est surtout l’examen pour mesurer la densité des os qui va déterminer la présence de l’ostéoporose. Les femmes qui, après l’âge de 60 ans, deviennent bossues peuvent aussi être atteintes de la maladie, a expliqué le médecin. Mais toutes les personnes dont la taille diminue ne souffrent pas de l’ostéoporose, mais le risque qu’il s’agit de cette maladie est grand, a-t-il précisé. Et avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes atteintes de l’ostéoporose ou qui subissent une fracture en raison de cette maladie va aller en augmentant, a aussi expliqué le médecin.

« Le pic de masse osseuse est atteint entre l’âge de 25 à 30. À partir de là, le capital osseux va commencer à diminuer de 3 % par an et de 5 % par an à partir de 50 ans, ce qui est un processus normal », a souligné le médecin. Le Dr Jugessur a ainsi fait ressortir qu’il est important d’avoir un bon apport en calcium et de vitamine D dès le plus jeune âge et de pratiquer une activité physique régulière. Cela afin de diminuer le risque ou de repousser le plus loin possible le risque d’avoir des os fragiles.

Ostéoporose v/s ostéo-arthrite

Quand on parle de l’ostéo-arthrite, ce sont les cartilages qui sont usés et qui usent par la suite les joints à n’importe quelle partie du corps : colonne vertébrale, cheville, épaule. Cela peut être douloureux et rigide ou manquer de souplesse. Les personnes qui soulèvent des poids lourds sont plus sujettes à souffrir de ce type de problème de santé. Ce sont les jointures qui vont être affectées. L’ostéoporose est définie par une baisse des tissus osseux qui rend les os fragiles. Certaines personnes ont les deux problèmes en même temps et cela ne fait pas bon ménage, car c’est assez douloureux, particulièrement pour les personnes âgées qui perdent alors un peu de leur autonomie.

Risque de décès

20 % des patients touchés par une fracture de la hanche en raison de l’ostéoporose décèdent durant la première année. C’est ce qu’a fait ressortir le chirurgien orthopédiste. Mais parmi les fractures les plus communes, il y a le col du fémur, les vertèbres, les côtes, la cheville, le poignet et aussi le bassin. Une opération est souvent nécessaire en cas de fracture et la rééducation parfois difficile, particulièrement chez les personnes âgées. Un tiers des personnes qui ont une fracture de la hanche retrouvent leur autonomie. Après l’opération, il faut une vraie prise en charge avec le support des proches.

Prévention

Afin de diminuer le risque d’être atteint de l’ostéoporose, il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Même si l’apport de calcium et de vitamine D doit être important, il ne faut pas en consommer en excès. Outre dans les produits laitiers, le calcium est présent dans les fruits et légumes, a expliqué le Dr Jugessur. En ce qu’il s’agit de la vitamine D, une exposition régulière au soleil est suffisante. La pratique d’une activité physique régulière est aussi recommandée pour une bonne santé physique et des os. Les fast foods doivent être évités. Dépendant du degré de l’ostéoporose, certaines activités sont proscrites en raison des os qui sont fragiles. Mais une activité légère, comme la marche ou la natation, est néanmoins recommandée en prenant davantage de précautions afin d’éviter les chutes, ce qui peut engendrer de graves problèmes.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer