Allo DocteurSlider

Detox : des remèdes pour se remettre des troubles digestifs

Après les fêtes de fin d’année, certains ont sûrement abusé des aliments riches en calories et lipides. D’autres ont peut-être abusé de boissons alcoolisées ou sucrées. Au lendemain des fêtes, la digestion peut être difficile, d’où la nécessité de trouver des remèdes pour se remettre des troubles digestifs et prévenir les ballonnements ou flatulences.

Après des excès, plusieurs troubles peuvent survenir. C’est ce que fait comprendre Amiirah Hosenbux, nutritionniste au Welkin Hospital et l’herboriste, Jay Mootoosamy. Ils étaient tous deux sur le plateau de Radio Plus pour la première émission 2019 d’Allô Docteur, le mardi 8 janvier. Ballonnement, flatulence, crampes d’estomac et reflux gastrique sont parmi les principaux troubles qui apparaissent après cette période des fêtes.
Comment se remettre de ces troubles digestifs ? Tout simplement en faisant attention à ce qu’on mange.

« Pendant les fêtes, on a tendance à abuser des aliments trop gras et trop sucrés. Ces excès ont un impact direct sur le foie et le système digestif. Trop de fritures, de viandes rouges et de sucres est nocif », a expliqué la nutritionniste. Elle a aussi fait ressortir que de nombreux Mauriciens souffrent de gastrite. Pour ces derniers, les abus peuvent provoquer des remontées d’acides et des inflammations de l’estomac, ainsi que des crampes. Ces conséquences peuvent s’aggraver sur le long terme si la personne ne consomme pas assez d’eau, surtout en période de forte chaleur. Selon elle, on reconnaît mal la sensation de soif, surtout pendant les fêtes. Parmi les autres soucis, on retrouve les troubles gastro-intestinaux, hépatobiliaires et pancréatiques.

Autre conséquence grave : le « foie gras ». Il s’agit d’une maladie qui se traduit par une augmentation des enzymes, notamment une accumulation de graisses dans le foie. « C’est une maladie qui est souvent détectée bien après car il n’y a pas vraiment de symptômes », a soutenu Amiirah Hosenbux.

Un remède naturel

Pour soulager ces troubles digestifs, de nombreux Mauriciens se tournent vers les tisanes. Il faut toutefois les consommer avec précaution et faire attention au dosage. « Les tisanes sont efficaces à condition de bien suivre les instructions », a fait comprendre Jay Mootoosamy, herboriste. Une personne voulant faire une cure pour nettoyer son système digestif doit absolument se tourner vers un professionnel, au risque de subir des effets secondaires, a-t-il souligné.

Il préconise une tisane pour chaque traitement car les effets ne sont pas instantanés. « Il faut faire une cure, accompagnée d’un régime alimentaire » a-t-il expliqué. Une cure peut durer entre une semaine et 28 jours, dépendant des besoins de la personne. Une bonne hygiène de vie est cruciale pour mieux profiter des avantages d’une tisane. De plus, un traitement différent est réservé à chaque personne, avec des combinaisons de plantes qui ont chacune une spécificité, selon lui.

Pour ce qui est du choix des plantes, l’avis d’un expert est également important. « Il faut bien préciser les médicaments que la personne consomme. Au cas contraire, les compositions des médicaments et des plantes peuvent surcharger le foie », a précisé l’herboriste. C’est aussi pour cette raison qu’il déconseille vivement l’automédication. « Une tisane peut avoir un effet positif sur une personne, mais pas sur une autre », a-t-il dit.
Parmi les tisanes les plus populaires, on retrouve celle à base de menthe ou encore de l’anis. Pour ceux qui ont des problèmes gastrites, l’herboriste prend en considération la fragilité de l’estomac et ne conseille pas de plantes acides.

Pas de liquide pendant le repas

Pour une meilleure digestion, il est conseillé de ne pas consommer du liquide pendant le repas. Boire de l’eau en mangeant est donc à éviter pour ne pas se retrouver avec une sensation de ballonnement après le repas. « C’est aussi pour cette raison qu’on se sent lourd, avec une envie soudaine de dormir juste après le repas », a fait comprendre Amiirah Hosenbux.

De ce fait, l’eau est à consommer trente minutes avant et après le repas. Idem pour les fruits. Ils doivent être consommés avant le repas. « Le sucre contenu dans les fruits ne doit pas rester trop longtemps dans l’estomac. C’est ce qui va créer une fermentation et occasionner des flatulences et ballonnements », a fait comprendre l’herboriste Jay Mootoosamy.

Une bonne digestion passe par une bonne alimentation. Les bons choix doivent se faire dès le réveil, pour le petit déjeuner. D’abord, pour mieux prendre soin de son système digestif, il est conseillé de prendre son petit déjeuner pas plus d’une heure après le réveil, ce qui aide le système digestif à mieux fonctionner.
Dans l’assiette du matin, il faut privilégier le blé complet et varier les aliments. « Il ne faut pas manger tous les jours la même chose. Il faut alterner les aliments pour stimuler le système digestif », a indiqué la nutritionniste.

Et, durant la journée, il faut consommer plus de fruits et légumes pour mieux détoxifier son système. Par contre, en cette période de forte chaleur, les légumes doivent être bien cuits pour éviter la gastroentérite. Finalement, lors de la cuisson, il est recommandé d’inclure les fines herbes qui ont des propriétés anti-inflammatoires. « Le currypoulé, le basilic, le romarin et autres fines herbes sont à rajouter pour non seulement donner du goût aux plats, mais surtout  pour prévenir les troubles », selon Amiirah  Hosenbux.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close