Allo DocteurSlider

[Allô Docteur] La rhinite allergique : comment chasser les allergènes ?

Éternuements à répétition, le nez qui coule ou encore les irritations dans les yeux sont autant de signes d’une rhinite allergique. Pour en parler, l’équipe d’Allô Docteur a reçu le Dr Ashwamed Dinassing consultant en charge à l’hôpital ENT dans l’émission du mardi 2 février, sur Radio Plus. Il est revenu sur les différentes causes de cette rhinite saisonnière.

Dr Ashwamed Dinassing
Dr Ashwamed Dinassing

La saison estivale est souvent connue comme la saison des allergies. Et la rhinite allergique est parmi les allergies qui surgissent le plus souvent chez les enfants. « Il s’agit d’une inflammation du nez et des muqueuses qui se trouvent à l’intérieur du sinus », a expliqué le Dr Ashwamed Dinassing. Une rhinite allergique se caractérise par des éternuements à répétition, des écoulements du nez, des larmoiements et des irritations de la gorge.

Le médecin souligne que ces symptômes apparaissent justement lors d’une réaction excessive du système immunitaire quand l’organisme est en contact avec une substance étrangère, connu comme un allergène et auquel le corps a développé une sensibilité. « En été, il y a de nombreux arbres qui fleurissent et l’un des allergènes les plus connus est le pollen. La fleur de la canne à sucre, connue aussi comme un allergène, affecte de nombreuses personnes. D’ailleurs, l’environnement tropical à Maurice est propice à de nombreux allergènes », a indiqué le médecin.

La poussière est aussi un autre allergène qui est très répandu. Elle est partout dans la maison et quand elle est présente dans la chambre à coucher, elle peut déclencher une rhinite allergique. Ce genre d’allergie n’est pas saisonnier, comme pour le pollen, et il peut surgir tout au long de l’année. Dans ce cas, on parle d’allergie persistante. « En général, les poils du nez filtrent la poussière, mais en cas d’allergie, le corps réagit pour nous faire comprendre qu’il y a une substance étrangère », a-t-il indiqué.

L’allaitement maternel

La rhinite allergique se développe souvent dès l’enfance. Pour protéger les enfants, le Dr Dinassing met l’accent sur l’importance de l’allaitement maternel. « Le lait de la maman est une protection naturelle. Il aide à renforcer le système immunitaire de l’enfant. En l’absence de ce lait, l’enfant a une résistance plus vulnérable, ce qui fait qu’il peut facilement développer une sensibilité aux allergènes », a précisé le médecin.

Les enfants qui n’ont pas été allaités prennent plus de temps à renforcer leur immunité, ce qui fait qu’ils deviennent plus vulnérables face aux allergènes. « Nous avons de nombreux cas où les bébés ont des rougeurs au niveau de la peau ou encore le nez qui coule constamment. On a aussi des cas où les yeux sont larmoyants très souvent », a-t-il expliqué. Dans certains cas, on recommande aux parents d’utiliser une solution d’eau de mer pour le lavage nasal des bébés. Cette solution aide à évacuer les mucosités et aide aussi à apaiser la muqueuse nasale en cas de muqueuse irritée.

Quand consulter ? « Les parents vont constater certaines réactions inhabituelles chez leurs enfants. Ils sont irrités, leur sommeil est agité, le nez coule à chaque exposition à un allergène, les yeux sont larmoyants et parfois, la gorge est irritée », a-t-il fait ressortir, tout en indiquant qu’il existe des examens cliniques pour déterminer une allergie. Il s’agit d’un test d’allergie cutané qui évalue le bilan allergologique de la personne. Il permet de déterminer avec exactitude la cause de la rhinite allergique du patient et trouver ensuite un traitement approprié. Dans certains cas et dépendant de l’intensité des symptômes, on prescrit des antihistaminiques ou encore le spray nasal.

Qu’est-ce qu’un allergène ?

On reconnait un allergène par sa capacité à provoquer une réaction allergique chez une personne qui a une sensibilité à son contact. Ces allergènes sont nombreux dans l’environnement. Parmi, on retrouve des noix de cajou, de la fumée de tabac, des pollens, de la poussière, de la moisissure, du latex, l’aspirine, des acariens ou encore les poils de chat, entre autres. Le contact avec l’allergène peut être avec la peau, par l’inhalation ou ingestion quand il s’agit des aliments.

Une bonne hygiène recommandée

Pour se protéger des allergènes, avoir une bonne hygiène de vie peut aider. D’abord, il faut s’assurer d’avoir une maison et un espace de travail propre, où il y a le moins de poussière possible. Ensuite, halte aux acariens qui sont des petites bêtes, invisibles à l’œil nu. Elles vivent dans les tissus, la laine et les plumes et ont une nette préférence pour un environnement chaud et humide. Pour les éliminer, nettoyer sa maison rigoureusement est la solution et, plus particulièrement, les linges de maison (draps, taies d’oreillers, serviettes, torchons). Les jouets pour enfants, surtout les peluches, doivent aussi être lavés et désinfectés régulièrement.

L’effet bénéfique du masque chirurgical

Avec la pandémie de Covid-19, le masque de protection est devenu un must. Outre le fait de se protéger du coronavirus, le masque a aussi plusieurs avantages. En effet, selon le Dr Dinassing, le masque a permis de réduire le nombre de personnes touchées par la rhinite allergique en 2020. « On peut dire qu’avant la période de pandémie, environ 43 % de la population était concernée par la rhinite allergique, mais depuis le port du masque obligatoire, ce chiffre est descendu jusqu’à 35 % », dit-il. Cependant, il est important de toujours utiliser un masque propre et de bien le ranger quand il n’est pas utilisé.

Allô Docteur sur Radio Plus, chaque mardi à 9h00

C’est le rendez-vous de chaque mardi sur les ondes de Radio Plus. Allô Docteur, émission spéciale dédiée à la santé, fait un focus sur une thématique différente chaque semaine, de 9h00 à 10h00. Les auditeurs peuvent également participer à l’émission en appelant sur le 208 4999 ou le 208 5999. De plus, les internautes ont la possibilité de suivre l’émission en Facebook Live sur la page defimedia.info et défisanté.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page