Allo DocteurSlider

[Allô Docteur] La grippe saisonnière : Tout savoir sur ses symptômes et traitements

Écoutez cet article

Souvent confondue avec un rhume, la grippe est la maladie saisonnière la plus récurrente en hiver. En effet, elle bouleverse le quotidien de nombreux Mauriciens durant la saison hivernale, mais que savent-ils vraiment des symptômes et de ses traitements ? Le Dr Fazil Khodabocus, Regional Public Health Superintendent au ministère de la Santé, était l’invité de l’émission Allô Docteur le mardi 20 juillet pour en parler.

Avec l’hiver qui gagne en intensité, les gens tombent plus souvent malades. C’est le constat du Dr Fazil Khodabocus, Regional Public Health Superintendent au ministère de la Santé. « Un climat froid et sec favorise la transmission des virus, surtout les virus respiratoires », a-t-il indiqué à la radio. Parmi ceux qui peuvent actuellement circuler en hiver, on retrouve le rhinovirus qui est la cause principale de rhinite ainsi que l’adénovirus et le virus respiratoire syncytial qui déclenche la bronchiolite chez les enfants.

Concernant le virus de la grippe, il existe trois types différents : A(H1N1), A(H3N2) et B. Au fil des années, le ministère de la Santé effectue une surveillance de la grippe pour comprendre la tendance. « C’est ce qui nous a permis de voir qu’à Maurice, le virus de la grippe circule tout au long de l’année, mais davantage en hiver. De ce fait, même en été on peut avoir la grippe », a précisé le médecin. Mais, étant un pays tropical, il y a des pics chaque année. D’ailleurs, c’est en comparant les chiffres de chaque saison et de chaque année que le ministère arrive à déterminer quand il y a des épidémies de grippe.

Le Dr Fazil Khodabocus a fait comprendre que la grippe saisonnière est très contagieuse, avec une période d’incubation assez courte. En effet, le délai qui s’écoule entre le moment de l’affection et l’apparition des symptômes est généralement de deux jours pour la grippe. « Celle-ci se transmet par goulettes, notamment quand une personne est malade,  tousse ou éternue. En ce faisant, elle répand le virus autour d’elle envers les personnes se trouvant moins d’un mètre de distance », a indiqué le médecin. Le virus de la grippe s’attrape via les objets puisqu’il reste actif sur les surfaces pendant quelques heures, particulièrement sur les poignées de porte et les claviers des ordinateurs.

Pour prévenir la grippe, il est important d’avoir un bon système immunitaire pour se protéger. D’ailleurs, les gestes barrières ont fait leurs preuves dans la prévention de la grippe et de la Covid-19. De ce fait, il est important, selon le médecin, d’inclure ces gestes barrières dans la vie quotidienne. « Il faut avoir une culture de bonnes habitudes pour maintenir celles qu’on a commencé à adopter pour se protéger contre la Covid-19 », a-t-il fait comprendre. Ainsi, bien porter son masque, garder sa distance de sécurité, bien se laver les mains et utiliser le gel hydroalcoolique sont autant de bonnes habitudes à perpétuer sur le long terme.

L’hygiène de vie contribue aussi à renforcer le système immunitaire. Cela comprend l’importance de manger de manière équilibrée, de faire une activité physique, de savoir se reposer, de bien dormir également et aussi d’avoir une bonne gestion du stress. Il y a aussi une bonne prise en charge des maladies existantes. Finalement, il y a la vaccination antigrippe qui est un moyen efficace pour se protéger de la grippe et de ses complications. Dr Khodabocus a également fait remarquer que le vaccin de la grippe change chaque année, car les virus mutent continuellement.

Un vrai danger

Dans le monde, la grippe est à l’origine de plus 5 millions de maladies graves chaque année. Elle peut aussi causer la mort. En effet, entre 290 000 à 650 000 décès sont liés aux complications causées par la grippe. « Ainsi, il ne faut surtout pas banaliser la grippe ni aucune autre infection respiratoire aigüe », a ajouté le docteur. Ce dernier a aussi fait ressortir qu’à Maurice, le taux de personnes ayant des comorbidités étant conséquent, les risques de complications et d’infections à la grippe sont élevés. « Le système immunitaire est fragilisé avec les maladies et il faut savoir que c’est le seul système de défense que le corps dispose », dit-il.

Les différences entre la grippe et la Covid-19

Il est difficile de faire la distinction entre une grippe et une infection au coronavirus, a indiqué le Dr Fazil Khodabocus, car il y a une certaine ressemblance entre les symptômes de ces deux maladies.  Au niveau de la Covid-19, certains peuvent être très bénins allant d’un simple nez qui coule à un mal de gorge, la toux et la fièvre, mais elle peut s’aggraver avec des détresses respiratoires. Quant à la grippe, celle-ci est surtout caractérisée par la fièvre. « La personne devient fiévreuse soudainement et souffre également d’un mal de gorge et d’une toux particulièrement sèche. Elle a aussi des courbatures et le nez qui coule. Le vomissement et la diarrhée font également partie des symptômes, mais là aussi, on retrouve ces deux symptômes chez certains patients atteints de Covid-19. La seule façon de pouvoir différencier concrètement les deux maladies est à travers le test de dépistage.

1 932 cas d’infections respiratoires aigües en une semaine

Du 12 au 18 juillet, le ministère a enregistré un total de 1 932 cas d’infections respiratoires aigües dans les cinq hôpitaux régionaux. Une semaine plus tôt, il y avait 1 523 cas et 1 146 cas avaient été répertoriés la semaine précédente. « Ces chiffres confirment une tendance à la hausse des cas d’infections respiratoires aigües qui incluent également la grippe », a expliqué le Dr Fazil Khodabocus, tout en soulignant que cette hausse était attendue puisque la température a chuté.

En comparaison avec les chiffres de l’année dernière, le médecin explique qu’il y a eu 1 927 cas durant la même semaine en 2020. Cependant, en 2019, le nombre de cas avait été de 5 139. Comment expliquer cette baisse ? « Ce sont les gestes barrières qui ont eu un impact considérable sur la diminution de la transmission du virus de la grippe », a-t-il précisé.

Allô Docteur sur Radio Plus, chaque mardi à 9h00

C’est le rendez-vous de chaque mardi sur les ondes de Radio Plus. Allô Docteur, émission spéciale dédiée à la santé, fait un focus sur une thématique différente chaque semaine, de 9h00 à 10h00. Les auditeurs peuvent également participer à l’émission en appelant sur le 208 4999 ou le 208 5999. De plus, les internautes ont la possibilité de suivre l’émission en Facebook Live sur la page defimedia.info et défisanté.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page