Allo DocteurSlider

[Allô Docteur] Cataracte : un trouble de la vision qui survient avec l’âge

Quelles sont les personnes les plus touchées par la cataracte ? Comment prévenir cette maladie oculaire et quels sont les traitements ? Autant de questions qu’a essayé de répondre la doctoresse Harsha Pathak, ophtalmologue au Subramania Bharati Eye Hospital à Moka, lors de l’émission Allô Docteur sur Radio Plus le mardi 4 mai.

Dr Harsha Pathak, ophtalmologue
Dr Harsha Pathak, ophtalmologue

La cataracte est la cause principale d’une baisse de vue et de cécité à Maurice comme partout ailleurs dans le monde. « 87 % des causes de cécité à travers le monde sont liées à la cataracte suivie ensuite des autres maladies des yeux », explique le Dr Harsha Pathak, ophtalmologue au Subramania Bharati Eye Hospital, à Moka.

Les causes de la cataracte

  • Le vieillissement du cristallin chez les personnes âgées, c’est-à-dire la cataracte sénile.
  • Le diabète, surtout si la maladie n’est pas bien contrôlée ou si elle est présente depuis de nombreuses années.
  • Le facteur héréditaire.
  • Le mode de vie, notamment la consommation excessive d’alcool ou encore le tabagisme.
  • Manque de protection contre le soleil, car les rayons ultraviolets (Uvs) affectent les yeux.

S’agissant du vieillissement du cristallin, peut-on retarder ce phénomène ? « C’est possible et pour cela, il faut un meilleur contrôle sur les facteurs de risque. Par contre, le vieillissement du cristallin est un processus normal qui se fait avec l’âge. En effet, plus une personne vieillit, plus le cristallin vieillit », fait-elle comprendre.

Maladie indolore

Cette maladie oculaire, étant sans douleur, est souvent détectée à un stade avancé, c’est-à-dire quand la vision est considérablement affectée. D’autre part, la cataracte se développe le plus souvent dans un œil et la baisse de vision d’un œil peut passer inaperçue. « La cataracte peut affecter un seul œil ou alors les deux, mais pas au même degré », indique la doctoresse. De ce fait, une vision floue doit alerter les Mauriciens, surtout les seniors.

Parmi les autres signes auxquels il faut être attentifs, l’ophtalmologue évoque la gêne causée par la lumière des phares d’automobiles. En effet, se sentir excessivement ébloui par la lumière doit être une alerte. Ensuite, il y a la vision qui se dégrade à la lecture. Dans ce cas, il faut se tourner vers un spécialiste des yeux pour faire un bilan ophtalmologique et un diagnostic précis.

Avoir une cataracte n’est pas une fatalité, car il existe des traitements pour soigner ce trouble des yeux. Une fois la cataracte détectée, le traitement va dépendre du degré de la maladie. « Si celle-ci est détectée tôt, il se peut qu’il faut attendre l’évolution de la maladie. En attendant, on va aider le patient en lui proposant des lunettes de vue pour régler la vision floue », souligne l’ophtalmologue.

Ensuite, il y a la protection des yeux au soleil, l’importance d’éviter de conduire le soir et la chirurgie. « L’urgence de la chirurgie va dépendre de plusieurs facteurs, dont le stade de la maladie, l’âge du patient ou encore sa profession. Ceux dont la maladie affecte leur profession et leur quotidien seront traités en priorité », ajoute-t-elle.

La cataracte chez les enfants

Si la cataracte est très souvent associée aux seniors, il existe une forme de la maladie qui affecte les enfants, a indiqué la doctoresse Dr Harsha Pathak. « En effet, dans certains cas, on retrouve des enfants qui naissent avec une opacité du cristallin, qui est la cause de la cataracte. Il s’agit de cataracte congénitale », indique-t-elle. Ce trouble survient lors de la grossesse de la maman et les causes sont variées, notamment une infection ou la prise de certains médicaments. La cataracte congénitale passe souvent inaperçue selon elle, car là aussi, la maladie est indolore.

Le rôle du cristallin

Le cristallin est la lentille de l’œil. Son élasticité lui permet de focaliser la lumière sur la rétine en modifiant ses courbures lors de l’accommodation. Le cristallin est responsable de la convergence et de la divergence de la lumière. Tout comme un panneau de vitre, ce cristallin est transparent, ce qui nous permet de voir, mais plusieurs facteurs peuvent affecter cette transparence,  dont l’âge et les traumatismes. La baisse ou la perte totale de la vue dépend ainsi de l’opacité du cristallin. Pour se protéger les yeux, l’ophtalmologue estime qu’il est important de porter des lunettes solaires à l’extérieur.

Les autres maladies oculaires

Outre la cataracte, il existe plusieurs autres maladies qui affectent les yeux. On retrouve aussi le glaucome qui est une maladie dégénérative du nerf optique. Cette maladie entraîne une perte progressive de la vision. Ensuite, il y a la DLMA qui est la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Il s’agit d’une affection de la zone centrale de la rétine. Viennent ensuite les affections de la cornée, indique la doctoresse qui recommande d’effectuer un bilan assez régulièrement après l’âge de 40 ans. « Une fois un trouble oculaire dépisté, le spécialiste des yeux va faire un suivi et indiquer le traitement à suivre », dit-elle.

Allô Docteur sur Radio Plus, chaque mardi à 9h00

C’est le rendez-vous de chaque mardi sur les ondes de Radio Plus. Allô Docteur, émission spéciale dédiée à la santé, fait un focus sur une thématique différente chaque semaine, de 9h00 à 10h00. Les auditeurs peuvent également participer à l’émission en appelant sur le 208 4999 ou le 208 5999. De plus, les internautes ont la possibilité de suivre l’émission en Facebook Live sur la page defimedia.info et défisanté.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page