Allo DocteurSlider

[Allô Docteur] Cancer : les enfants ne sont pas à l’abri

Nul n’est à l’abri d’un cancer. Tel est l’avis du Dr Khevin Boojhawon, cancérologue à l’hôpital Victoria. Il était l’invité de Caroline et Jean-Marie lors de l’émission Allô docteur sur Radio Plus. Le cancer n’est pas l’apanage des adultes. Même si cette maladie est rare chez les enfants, une trentaine de nouveaux cas sont recensés en moyenne chaque année, précise le Dr Khevin Boojhawon. Il tient à ajouter que le risque zéro pour cette maladie n’existe pas, même chez les enfants ou les nourrissons.

Invité lors de l’émission Allô docteur sur Radio Plus, le médecin a fait ressortir que les enfants sont plus susceptibles, selon leur âge, d’avoir un certain type de cancer, tout comme c’est le cas pour les adultes. Cependant, les causes ne sont pas les mêmes, a-t-il affirmé. Chez les adultes, la cause d’un cancer est souvent inconnue, même si des études se poursuivent à ce sujet afin de comprendre les raisons, a indiqué le cancérologue. «Certaines hypothèses sont quand même avancées et sont liées à des malformations ou des effets génétiques. Certaines difformités dans les gènes peuvent également engendrer un cancer. » Et de relever que, chez les enfants, il y a aussi divers syndromes qui peuvent provoquer un cancer, que ce soit à court ou à long terme. Dans certains cas, les enfants peuvent avoir reçu des radiations lors d’un traitement médical. Cette exposition à la radiation peut aussi venir de la maman lors de la grossesse.

Les cancers les plus fréquents

Selon le dernier rapport du National Cancer Registry, il y a eu 26 nouveaux cas de cancer en 2018 (15 chez les garçons et 11 chez les filles) contre 27 en 2017. Le Dr Boojhawon a signalé que ce chiffre s’est stabilisé au cours des années. En 2015 et 2016, en raison de nombreux tests de dépistage effectués par le ministère de la Santé, une hausse de nouveaux cas a été observée.

La leucémie (cancer du sang) est le cancer le plus connu et le plus commun chez les enfants. Une demi-douzaine de cas a été enregistrée en 2018. Il y a aussi les lymphomes, c’est-à-dire des cancers qui viennent des globules blancs qui sont en excès. Des cas de cancer du côlon ont aussi été observés chez les garçons. Tandis que chez les filles, il y a eu des cas de leucémie, mais aussi des lymphomes, de la cervelle, du mélanome (cancer de la peau) causé par une surexposition au soleil. Il y a eu des cas de cancer des ovaires également dûs à des malformations ou des facteurs génétiques, a énoncé le cancérologue.

Dépistage et Prévention

Le Dr Boojhawon a insisté que le cancer chez l’enfant est aussi agressif que chez les adultes. Mais, précise-t-il, certains types de cancer, comme les lymphomes, sont curables. Cependant, comme c’est le cas pour tous les types de cancer, un dépistage précoce permet une prise en charge rapide, donc des traitements qui peuvent donner plus de chances de guérison.

Selon l’invité de l’émission Allô docteur, les jeunes patients peuvent rapidement reprendre leurs activités avec la chimiothérapie ou la radiothérapie, tout en bénéficiant d’un suivi médical. Leur croissance se fait normalement. Le cancérologue a soutenu que le dépistage précoce doit être systématique comme chez les adultes. « Le plus tôt un cancer est diagnostiqué, le plus rapidement le traitement peut commencer, ce qui augmente les chances de rémission », a-t-il affirmé.

Le spécialiste a indiqué que le ministère de la Santé mène des campagnes de prévention dans les institutions scolaires à travers ses caravanes. Lors de ces visites, le personnel médical vérifie l’indice de la masse corporelle (IMC), le taux de sucre dans le sang, les glandes et les testicules (chez les garçons). Le poids et l’évolution de la croissance de l’enfant est aussi pris en considération. S’il présente de la fièvre et ne grandit pas normalement, cela peut être un des signes qu’il est atteint d’un cancer, a expliqué le spécialiste. Et de poursuivre que le carnet de santé de chaque enfant est aussi pris en considération.

Il souligne que si tous les vaccins ont été effectués, cela permettra de savoir qu’il y a un suivi médical régulier. « Il y a des examens médicaux qui accompagnent la vaccination. Des problèmes de santé peuvent normalement être détectés à ce stade », a précisé le Dr Boojhawon.

Les facteurs à risque

La cause de certains cancers est encore méconnue. Cependant, il existe certains facteurs à risque. Parmi, il y a l’alcool et la cigarette qui sont proscrits lors de la grossesse. Une femme est à risque même en étant une fumeuse passive, c’est-à-dire en respirant la fumée des autres. La prudence est aussi recommandée lors de la prise de certains médicaments qui peuvent altérer le bon déroulement de la grossesse et la croissance du fœtus. Il est important de prendre un avis médical avant toute prise d’un médicament.

Les signes d’un cancer

Les symptômes d’un cancer varient d’un type à l’autre. Par exemple, pour la leucémie, cela peut se caractériser par une perte de poids, une fièvre à répétition, une formation de glandes qui dépasse un centimètre et des saignements si les plaquettes sont basses. S’il s’agit d’un lymphome, des glandes sortiront un peu partout sur le corps et dépasseront un centimètre. L’enfant peut avoir de grosses transpirations, surtout le soir, et faire de la fièvre.

Un retard de croissance, des troubles visuel et auditif, des nausées et vomissements, des maux de tête et une tête plus grosse que la normale sont autant de signes d’une tumeur cérébrale. Tandis qu’un cancer situé à la colonne vertébrale se caractérise par une faiblesse des membres. Des testicules plus gros peuvent également indiquer un cancer. Concernant les signes de cancer chez les filles, le cancer des ovaires se distingue par une grosseur au niveau du ventre et l’eau dans l’abdomen. Le traitement du cancer se fait par la chimiothérapie à une dose adaptée au poids du patient et la radiothérapie comme c’est le cas chez les adultes. Mais, chez les enfants, elle est plus ciblée afin de diminuer les risques de séquelles comme la déformation des membres.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer