Anou aprann viv avek diabet
Actu SantéSlider

Stop au gaspillage des aliments !

Éviter le gaspillage de nourriture par les petits permet de faire des économies. Mais pour cela il faut changer certaines habitudes.

Chaque année, près d’un tiers des aliments produits termine malheureusement à la poubelle dans le monde. Une bonne partie de ces aliments pourrait pourtant être consommée. Le ministère de l’Agro-industrie estime qu’à Maurice, 25 % à 30% des produits alimentaires sont gaspillés tous les ans.

« Bien souvent, les parents ont tendance à acheter plus que ce qu’ils consomment. Il faut d’abord commencer par sensibiliser les parents, afin que les enfants puissent suivre le bon exemple. Il faut acheter moins et produire soi-même », estime le Dr Ganeshan Seelavarn, CEO du Food and Agricultural Research and Extension Institute.
Le ministère de l’Agro-industrie propose le ‘vertical gardening’ ou le ‘rooftop gardening’.

« Produire sa propre alimentation est non seulement plus facile et économique, mais vous êtes sûr de manger un produit de qualité. En sus, avoir son petit jardin à la maison permet d’avoir un espace de convivialité », explique-t-il.

Plusieurs campagnes ont démarré dans des écoles primaires, afin de sensibiliser les plus jeunes sur l’importance du ‘home gardening’, par le ministère de tutelle. « Nous expliquons aux enfants comment planter et nous mettons l’accent sur la préparation du compost, qui est un système de recyclage. Les enfants peuvent utiliser les déchets de la cuisine pour créer le compost », indique-t-il.

*Pour acheter des semences auprès du ministère de l’Agro-industrie, contactez la ‘Sales Division’ sur le 464 2605.

Lavanya Sunassy-Pather, specialiste en nutrition : « Inculquez de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge »

Selon la nutritionniste, Lavanya Sunassy-Pather, le gaspillage alimentaire chez les enfants est souvent lié aux habitudes de consommation. Elle aussi pointe du doigt la tendance à acheter et à cuisiner plus que la consommation.

« Les enfants ne savent pas différencier entre ce qu’ils veulent manger et ce qu’ils peuvent manger. Ils ont souvent les yeux plus gros que leur ventre. Il appartient donc aux parents de bien les informer et de les encadrer, afin d’éviter le gaspillage. Il est important que de bonnes habitudes alimentaires soient inculquées dès leur plus jeune âge », fait observer Lavanya Sunassy-Pather.

Les enfants ont tendance à gaspiller la nourriture, parce qu’ils veulent manger comme leurs parents et n’ont pas conscience des portions qu’ils peuvent consommer. Les enfants veulent aussi manger tout ce qu’ils trouvent intéressant et attirant.

Conseils

  • Contrôlez les portions d’aliments servies aux enfants.
  • Laissez les enfants terminer leur assiette avant de resservir.
  • Laissez les enfants manger les légumes et les fruits qu’ils aiment et ne surtout pas les forcer.
  • N’offrez pas trop de choix aux enfants.
  • Cuisinez les légumes en potage ou gratin pour encourager les enfants à manger.
  • Expliquez aux enfants comment bien conserver les aliments.
  • Utilisez les restes dans des menus intéressants pour les enfants. Par exemple, le pain pour le pudding, les bananes trop mûres en tarte, les fruits en smoothies.

Repas équilibré

« Il est important d’adapter les menus proposés aux enfants et de contrôler les portions servies à la maison et à l’école, afin qu’ils terminent leurs plats. Il faut aussi équilibrer le repas des enfants », poursuit Lavanya Sunassy-Pather.

Petit-déjeuner : 1 petit bol de céréales – avoine ou cornflakes, 100 ml de lait, Quelques noies concassés, ½ fruit.
Déjeuner : Pâtes avec du poulet ou des œufs et des légumes, 1 yaourt.
Collation : 1 fruit, 1 petit fromage.
Dîner : Riz, Grains, Poulet ou poisson, Légumes cuits ou crudités.

Zohra : l’agricultrice

Zohra Peerbux, une petite écolière de Chebel, à Beau-Bassin, âgée de 4 ans, a toujours été intéressée par la nature. C’est le résultat de l’influence de sa grand-mère et de ses parents, relate Djemillah, sa mère.
Pourquoi aimes-tu planter ? « Pour que ça pousse et pour que je puisse arroser mes plantes. J’aime les plantes », livre la petite Zohra. Elle utilise des petits pots de yaourt rempli de terre pour faire pousser les plantes.

« Je ne suis pas sure qu’elle comprenne vraiment le concept de l’écologie à cet âge, mais planter faitpatience d’elle-même. Elle prend patence avec ses plantes et peut passer des longues heures à s’occuper d’elles. Elle aime tellement arroser ses plantes qu’elles finissent par mourir. Elle ne sait pas vraiment la quantité d’eau dont la plante a besoin », raconte sa mère.

Zohra est aussi amoules pines arbres. En ce moment, les épinards qu’elle a plantés ont bien poussés et elle sait comment les cueillir. Elle a aussi planté du ‘baume du Pérou’ que sa maman lui donne quand elle tousse.
« Je montre à Zohra l’importance de planter pour qu’en grandissant, elle comprenne le concept écologique. Ainsi, elle développe aussi la patience… », indique-t-elle.

Reportage de Najette Toorab

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close