Actu SantéSlider

Soins palliatifs : Ducray Lenoir participe à la formation des aides-soignants à Maurice

Le Medical Update Group, en collaboration avec le département de médecine de la Faculté des Sciences de l’Université de Maurice, a organisé le jeudi 8 novembre un atelier sur le thème “Comment prendre soin des personnes que l’on ne peut plus guérir”. La séance, parrainée par Ducray Lenoir, spécialiste des équipements médicaux à Maurice, a été animée par le Dr Jean Claude Grange, expert dans le domaine des soins palliatifs et d’accompagnement de fin de vie des patients. L’atelier, qui s’est tenu à l’Engineering Lecture Theatre 2, de l’université de Maurice, a accueilli des professionnels de la santé ainsi que des étudiants.

« Nous avons voulu offrir aux professionnels de la santé mauriciens ainsi qu’aux étudiants en médecine de l’Université de Maurice l’occasion d’assister à cet atelier sur les soins palliatifs animé par le Dr Grange, un expert reconnu mondialement dans ce domaine. Ducray Lenoir est très impliqué dans l’avancement des soins médicaux à Maurice, mais nous pensons que notre participation doit aller au-delà de notre expertise en termes d’équipements de santé. De ce fait, cette activité représente une opportunité pour notre entreprise de s’affirmer en tant que partenaire actif dans le domaine médical. Les sujets abordés lors de l’atelier sont très difficiles mais n’en demeurent pas moins importants. Nous sommes fiers d’avoir pu contribuer à la transmission de ce savoir-faire aux aides-soignants mauriciens et espérons qu’il soulagera les patients. », souligne William Mayer, Marketing Manager de Ducray Lenoir.

Parmi les thèmes abordés lors de cet atelier, les participants ont pu se familiariser avec le concept de soins palliatifs et des soins destinés aux patients qui sont en phase terminale et pour lesquels la guérison est quasi-impossible. Le sujet, quoique délicat, demeure néanmoins un aspect très important de la médecine surtout en ce qui concerne le confort des patients en fin de vie. Le Dr Grange a ainsi mis l’accent sur la bonne communication entre le patient, la famille de ce dernier et les aides-soignants, qui sont aux avant-postes en termes d’accompagnement.

Pour l’expert français, l’accent doit être mis sur l’état émotionnel et sur l’accompagnement personnel du patient face à sa situation, avant toute autre considération. Il s’agit, dit-il, d’être à l’écoute afin de mieux comprendre leurs craintes et jauger leurs appréhensions. Le Dr Grange a aussi abordé l’aspect beaucoup plus médical de l’accompagnement de fin de vie en se penchant sur les douleurs corporelles que ressentent les patients, et comment leur permettre de moins souffrir physiquement. « Il y a une éducation essentielle qui est hélas négligée dans la formation des aides-soignants, non seulement à Maurice, mais partout à travers le monde. Le sujet est certes délicat mais ne pas l’aborder serait faire davantage de tort aux patients », souligne l’expert.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close