Actu SantéSlider

Les ondes des smartphones ne sont pas responsables de cancer

Une étude réalisée sur des rongeurs vient contrarier les résultats d’une ancienne expérience et démontre l’incertitude du lien entre les ondes des smartphones et l’apparition de cellules cancéreuses.

Alors qu’une expérience réalisée en 2016 par le National Toxicology Program accusait les smartphones d’émettre des ondes nocives pour l’homme, une étude récente vient semer le doute et montre que l’on n’est pas en mesure d’établir avec certitude un lien entre ces ondes et l’apparition de cellules cancéreuses.

Ayant débutées en 2016, les recherches à ce sujet se poursuivent, mais cette fois les conclusions sont mitigées. L’expérience consistant à exposer des rats environ 10 heures par jour pendant 2 ans vient de démontrer que ces animaux n’étaient pas plus atteints que d’autres. Certains ont même vécu plus longtemps et seuls les mâles ont développé des cellules cancéreuses.

Une expérience équivalente réalisée sur des souris n’a quant à elle rien démontré, les souris n’ayant pas été atteintes ou modifiées par quoi que ce soit. Les conclusions de l’organisme de recherche américain en sont donc quelques peu floues, le lien entre ondes de smartphones et cellules cancéreuses n’ayant pas été établi.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close