Actu Santé

[Nouvelle internationale] Royaume-Uni: des tests sérologiques vont être distribués aux soignants

Les personnels soignants au Royaume-Uni pourront commencer à bénéficier d’un test sérologique dès la semaine prochaine, a annoncé le gouvernement britannique, qui a signé des contrats d’approvisionnement avec les groupes pharmaceutiques suisse Roche et américain Abbott.

Alors que les tests virologiques permettent de détecter la présence effective du nouveau coronavirus, ce type de test permet d’établir ou non la présence d’anticorps dans le sang et de déterminer si une personne a déjà été atteinte par la maladie.

“Nous avons signé des contrats pour la fourniture de plus de 10 millions de tests de Roche et Abbott au cours des prochains mois”, a indiqué le ministre de la Santé, Matt Hancock, lors d’une conférence de presse.

Il n’a pas précisé le montant des contrats.

“A partir de la semaine prochaine, nous commencerons à les déployer progressivement, d’abord aux personnels soignants, aux patients et aux résidents” des maisons de repos, a-t-il ajouté.

Il a précisé qu’un système de certificats serait développé pour les personnes présentant des anticorps.

Mais le ministre a mis en garde: la présence d’anticorps ne signifie pas nécessairement immunité contre le virus. Toutefois, ces tests “peuvent nous aider à comprendre comment nos corps réagissent au coronavirus et comment il se répand à travers le pays”.

Environ un Londonien sur six (17%) et une personne sur cinq (5%) en Angleterre ont déjà été contaminés par le coronavirus, selon les résultats préliminaires d’une étude du bureau national de statistiques (ONS) dévoilés par M. Hancock.

En ce qui concerne le dépistage du virus, les autorités britanniques vont essayer un nouveau test permettant d’obtenir un résultat en vingt minutes, a annoncé Matt Hancock.

Critiqué pour avoir tardé à augmenter significativement ses capacités de dépistage, le gouvernement avait annoncé lundi que toute personne symptomatique de plus de 5 ans pourrait désormais être testée.

Deuxième pays le plus durement touché après les Etats-Unis, le Royaume-Uni déplore plus de 41.000 morts liés au SARS Cov-2, et 36.042 (+338) si l’on ne compte que les cas testés positifs, selon un bilan officiel annoncé jeudi.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page