Actu SantéSlider

Morcellement St André : une journée dédiée à la santé avec NIC #GetHealthy on Route8

Pour sa 6e édition, la National Insurance Company (NIC) avait mis le cap sur le Nord. Le samedi 1er septembre, la caravane de santé de NIC #GetHealthy on Route8 était à Lolo Hypermarket, à Morcellement St André. De 10 heures à 18 heures, différents tests médicaux ont été proposés gratuitement.

« Après le succès de la 5e édition au Mahébourg Waterfront, nous avons décidé de nous rendre dans le nord de l’île. Le but de cette campagne est d’aller vers le public afin de mieux le sensibiliser à l’importance d’une bonne santé », explique Priscilla Nallan de la NIC.

D’ailleurs, durant la journée de samedi, le Dr Nunraj Dhawal, de la Sports Medicine Clinic, a fait ressortir que de nombreux cas de diabète ont été détectés sur place. « Le constat est le même : les Mauriciens ne font pas assez de sport et souffrent de diabète, d’hypertension et de problèmes de sciatique », indique le médecin.

NIC
Défi Santé, partenaire de l’événement, était également sur place.

De nombreux Mauriciens venus de différentes régions du Nord ont pu profiter de ces tests médicaux et dépistages proposés par la NIC et ses partenaires. Il y avait, entre autres, la Green Cross pour un test complet du sang, l’association Breast Cancer Care pour un dépistage de cancer du sein ou encore Farouk Hossen pour des tests de la vision.

Pour Beejan Soomilduth, 58 ans et habitant de Morcellement St André, cet événement était l’occasion de faire un bilan médical complet. « Les tests sont gratuits et les médecins se déplacent. C’est aux Mauriciens d’en profiter », se réjouit-il. Les tests des yeux lui ont permis de détecter certaines anomalies qui nécessitent des soins.

Danwantee Aumeerin, 61 ans, et Hemwantee Beeharry, 67 ans, sont venues de Crève-Cœur et de Fond-du-Sac respectivement. Elles ont profité de cet événement pour avoir des conseils des médecins sur place. « J’ai souvent des douleurs au niveau des épaules et j’ai profité de l’occasion pour en discuter avec le médecin », souligne Danwantee Aumeerin.

Mots clés

Articles Liés

Close