Actu SantéSlider

Merck Oncology Fellowship Program : une bourse à plus de 80 médecins de 26 pays incluant Maurice

La Fondation Merck s’associe aux Premières Dames Africaines afin d’améliorer la prise en charge du cancer en Afrique en offrant une bourse et un master en oncologie d’un, deux et trois ans à plus de 80 médecins de 26 pays incluant l’île Maurice.

La Fondation Merck fait l’histoire en Afrique en formant les premières équipes africaines d’oncologues et de soins contre le cancer en Gambie, au Sierra Leone, au Burundi, au Libéria, en Guinée Conakry, dans la République Centrafricaine, au Tchad et au Niger.

La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne en partenariat avec les Premières Dames Africaines et les Ministères de la Santé, continue de fournir des bourses de formation et des masters en oncologie d’un an, deux et trois ans aux médecins africains à travers leur Programme d’Accès aux soins du Cancer avec l’objectif d’augmenter le nombre limité d’oncologues à travers le continent.

Dr Rasha Kelej, CEO Merck Foundation et l’Un des 100 Africains les Plus Influents, a souligné : « Notre stratégie consiste à développer une équipe de soins oncologiques multidisciplinaires dans chaque pays, tels que ; Oncologie Médicale, Chirurgicale, Pédiatrique, Gynécologique, Radio-oncologies, Soins infirmiers, Anatomopathologiste et Technicien en radiologie. En tant que femme africaine, je suis fière que nous entrions dans l’histoire en Afrique en formant les premiers oncologues et les premières équipes de soins contre le cancer dans de nombreux pays tels que ; Gambie, Sierra Leone, Burundi, Libéria, Guinée Conakry, République Centrafricaine, Tchad et Niger. Notre objectif principal est de fournir des soins de qualité et abordables aux patients qui n’avaient jamais eu personne pour s’en occuper auparavant ».

La Première Dame de Gambie, S.E. FATOUMATTA BAH-BARROW a déclaré : « Je suis très fière de ce programme qui a apporté une grande valeur ajoutée à mon pays, la Gambie, en offrant une formation spécialisée aux premiers oncologues de mon pays. »

La Première Dame du Libéria, S.E. CLAR MARIE WEAH a souligné : « La Fondation Merck est la première Fondation à avoir fourni cette précieuse formation spécialisée aux premiers oncologues du Libéria. Ils assurent également la formation des premiers spécialistes de la fertilité, des embryologistes et des spécialistes du diabète dans mon pays, le Libéria. En partenariat avec mon bureau, la Fondation Merck fournira également une formation et diplôme en ligne d’un an et un master de deux ans en Médecine Respiratoires, Médecine Cardiovasculaires, Médecine Sexuels et Reproductifs, Médecine aigus et Endocrinologie pour le Libéria et bien sûr le reste de l’Afrique. »

La Fondation Merck a fourni une bourse et un master en oncologie d’un, deux et trois ans à plus de 80 oncologues de 26 pays dans le cadre de leur Programme d’Accès aux soins du Cancer en partenariat avec les Premières Dames Africaines et les ministères de la Santé de ces pays.

Selon les données, le fardeau du cancer en Afrique augmente avec des estimations récentes faisant état de 1,06 million de nouveaux cas de cancer diagnostiqués par an. Ce chiffre devrait augmenter de 102% pour atteindre 2,12 millions d’ici 2040. Alors que le fardeau du cancer en Afrique augmente rapidement, il y a un nombre très limité d’oncologues et il y a aussi un manque d’investissement dans le renforcement des capacités professionnelles de soins contre le cancer à travers le continent.

« Par conséquent, nous croyons fermement que le renforcement des capacités professionnelles de soins de santé est la bonne stratégie pour relever ce défi pressant. Il s’agit d’une initiative en cours car l’objectif est de renforcer les capacités de soins contre le cancer et nous prévoyons de l’étendre pour former plus de médecins dans plus de pays africains », a ajouté le Dr. Rasha Kelej.

Lancé en 2016, le Programme d’Accès aux soins du Cancer fourni des programmes de bourses et de master d’un, deux et trois ans aux médecins africains en Inde, en Égypte, au Kenya et en Malaisie.

La Fondation Merck à travers son Programme d’Accès aux soins du Cancer a jusqu’à présent formé plus de 80 spécialistes des soins en oncologie de 26 pays qui sont :

  • Botswana
  • Burundi
  • Cameroun
  • RCA
  • Tchad
  • Congo Brazzaville
  • RDC
  • Éthiopie
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Guinée
  • Kenya
  • Libéria
  • Malawi
  • Maurice
  • Namibie
  • Niger
  • Rwanda
  • Sénégal
  • Sierra Leone
  • Afrique du Sud
  • Tanzanie
  • Ouganda
  • Zambie
  • Zimbabwe.
Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer