CancerMaladiesSlider

Cancer : une prise de sang pour prédire l’efficacité de l’immunothérapie

Pour les auteurs de l’étude, cette prise de sang augmentera considérablement la proportion de patients qui pourront bénéficier de traitement par immunothérapie.

Des chercheurs de l’université de Zurich en Suisse ont identifié des biomarqueurs sanguins qui permettent de prédire si les patients atteints de cancer répondront positivement à l’immunothérapie, une technique thérapeutique porteuse d’espoir qui agit comme un vaccin contre les cellules cancéreuses. Leurs travaux ont été publiés le mardi 9 janvier dans la revue Nature.

Les oncologues de la planète ont désormais les yeux rivés sur les effets prometteurs de l’immunothérapie – notamment pour vaincre les cancers les plus agressifs – consistant à faire reconnaître les cellules cancéreuses par le système immunitaire qui peut ainsi les combattre, comme un vaccin.

Pour l’instant, l’immunothérapie est efficace pour traiter le mélanome de la peau, le cancer du rein et le cancer du poumon et fait l’objet de recherches approfondies pour guérir le cancer du sein.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group
4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis
Tél : +230 207 06 66

Articles Liés